Infos et consignes - COVID-19

Médias

Vous êtes ici

Une soirée hommage à une étudiante d’exception

L’Université du Québec en Outaouais (UQO) | Campus de Saint-Jérôme a rendu hommage à Noémie Lanthier, une étudiante d’exception, lors d’une cérémonie le 12 avril. Elle s’est démarquée pour avoir réussi à poursuivre son parcours universitaire en enseignement, adaptation scolaire, alors qu’elle doit combattre, depuis deux ans, une forme très rare de cancer du cerveau. Pour célébrer sa détermination, son courage, sa résilience et sa persévérance, l’UQO a tenu à lui organiser une activité de reconnaissance.

La cérémonie a pris son envol avec des remerciements pour Noémie qui a su nous inspirer, nous inviter à ne pas baisser les bras et à rêver à une université où tout est possible.

« Tu nous dis aujourd’hui qu’à force de ténacité et de détermination, on peut déplacer des montagnes et surmonter les embuches. Tu as raison d’être fière de toi. Continue de te battre. Nous sommes là, toute la communauté de l’UQO est là, derrière toi, et nous t’encourageons », a tenu à souligner par un message signé Vincent Beauséjour, vice-recteur à l’enseignement et à la réussite.

Noémie Lanthier, une étudiante qui a fait preuve de courage et de détermination. 


Son histoire, en bref
Alors que la vie lui sourit, l’avenir est devant et qu’elle est étudiante en enseignement, adaptation scolaire à l’UQO, Noémie apprend, en mai 2020, qu’elle est atteinte d’un cancer du cerveau très agressif, puisqu’il s’est formé rapidement. À sa première opération, la tumeur est enlevée à 100 %. À sa sortie de l’hôpital, elle a suivi un cours de français afin de mettre à l’épreuve sa mémoire et par la suite, elle a même fait son inscription pour le Tecfée (Test de certification en français écrit pour l’enseignement). Bel exploit, elle avait toujours les capacités requises. Elle apprend ensuite que sa tumeur est cancéreuse. Rapidement, un hôpital aux USA lui propose des traitements de protonthérapie. Par la suite, elle enchaîne avec de la chimiothérapie à l’hôpital Ste-Justine. À la suite de toutes ses épreuves de santé, à la fin du mois d’avril 2022, Noémie aura réussi à terminer sa deuxième année de baccalauréat, à temps complet, avec cinq cours par trimestre.

Bourses
Témoignages, présents et bourses étaient au menu pour l’occasion. L’AGE-CEUL a offert une bourse d’exception de 1 000 $ et la Fondation de l’UQO a remis une bourse de 1 500 $ pour encourager cette jeune étudiante à poursuivre tous ses rêves, dont celui de terminer son baccalauréat et devenir enseignante.

Le 19 avril 2022