Infos et consignes - COVID-19

Département de travail social

Vous êtes ici

Geneviève Pagé membre du comité de suivi de la Commission Laurent

 

Geneviève Pagé, professeure du Département de travail social et directrice scientifique de l’Équipe de recherche sur le placement et l’adoption en protection de la jeunesse, fait partie du nouveau comité créé pour assurer le suivi des recommandations de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse (CSDEPJ), aussi connue sous le nom de la Commission Laurent.

 

Cette commission a été mise sur pied en 2019 dans la foulée de la tragédie de Granby. Le décès d’une fillette de 7 ans a provoqué une vague d’indignation. L’enfant est décédée en avril 2019 après avoir subi des violences. L’ex-présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé, Régine Laurent, a présidé cette commission qui a remis son rapport au gouvernement du Québec en mai 2021.

La composition du comité de suivi a été annoncée, le 28 avril 2022, par un groupe d’expertes et d’experts mandatés par le Collectif petite enfance.

En tant que membre du comité, Geneviève Pagé veillera à ce que les travaux de ce comité contribuent à documenter l’état d’avancement de la mise en œuvre des recommandations du rapport de la Commission Laurent, plus particulièrement en ce qui concerne la capacité de l’État à garantir, pour chaque enfant, le droit de grandir dans une famille stable et permanente pour la vie.

« Je suis très fière de représenter l’Équipe de recherche sur le placement et l’adoption en protection de la jeunesse au sein de cet important comité de suivi, a dit Geneviève Pagé. Depuis le début des travaux de la Commission Laurent, les chercheurs et chercheuses, ainsi que les partenaires institutionnels, associatifs et communautaires de l’Équipe ont nourri le travail des commissaires de manière très active. Ma présence sur ce comité de suivi représente la poursuite de notre apport dans les actions concrètes visant à favoriser le mieux-être des enfants placés ou adoptés. »

Le comité de suivi s’est rencontré la semaine dernière afin d’élaborer un calendrier des travaux qui doit mener à la production du premier rapport en novembre prochain. Le comité doit faire état de l’avancement et de la réalisation de chacune des recommandations du rapport de la Commission Laurent.
 

Lire le communiqué

 

Le 28 avril 2022